La RSS aux portes de la Nationale 4

25 mars 2017 - 10:21

 

Salut les bouquets

 

Le dimanche 11 mars, votre banc de crevettes se déplaçait à Orbec.

Crevette grise Man, en tant que capitaine était entouré de la sirène Emma la blonde,du jeune homard, de morceaux de thon gris (Maursault Tanguy) qui nous revenait des courants chauds de la cote de Dives sur Mer, et de votre serviteur la crevette aux écailles de cuir.

Le banc se reconstitue sur la place de la mairie qui était vide et les drapeaux en berne.

Orbec connaissait déjà ce qui l'attendait.

Les supporters fidèles étaient là. Notre vieux maquereau olivier, la béluga Mickaelle, la maman d'Emma et sa sœur.

Martial kuleneck préparait la salle quand le banc prend possession des lieux.

Les responsables de la maison de retraite l'avait laissé sortir le matin, afin qu'il installe les cinq plateaux.

14 heures, Charlotte lemiere est là, nous attendons l'ambulance pour les derniers joueurs d'Orbec.

L'accueil est chaleureux à Orbec. Mais tout le monde connait le coté perfide de Martial, l'affaire du tournoi de thiberville qu'il avait organisé en 1934 n'est toujours pas réglé. Sans parler de ses débuts en 1921 à Bernay. La suite nous le prouvera;

L'affrontement démarre, notre jeune sirène Emma, commet l'erreur de ne pas regarder les coups de l'adversaire. Edouard lemiere, (qui tout le monde sait n'aime pas les enfants) en profite. Un mat en douze coups est annoncé. Apparemment, Emma s'est créée une pression sous le regard de sa mère. Il ne sera pas dit que notre sirène perde dans la douleur sans que nous piquions Orbec.

15 heures, tout le monde se retrouve en milieu de partie. Mon jeune homard est en difficulté, car il a une qualité de moins. Le jeu se ferme sur mon plateau (Martial sait que Charlotte est plus solide que moi dans ce cas), Morceaux de thon gris est à égalité, ainsi que notre Squale leader.

Et c'est là, que tout le génie malicieux de martial va se mettre en place.

Il sait que ses coéquipiers ne vont tenir la durée.

Avec Édouard ils mettent un plan diabolique. Ils vont enfermer Charlotte dans les toilettes pour créer un vent de panique dans le banc. Charlotte n'était pas prévenue, elle crie, hurle.

Édouard et Martial ne bougent pas. Je cours, ils me rejoignent à temps avant que je défonce avec un extincteur la porte. Charlotte est perturbée. Mais dans leur plan, ils sacrifiaient mon adversaire pour déstabiliser tous mes coéquipiers.

Mon temps était diminué de 32 minutes dans cette affaire. Charlotte reprenait place, mais n'arrivait pas à se remettre de ses émotions et commettait beaucoup de fautes. Devant sa détresse, je propose à Martial qu'elle reprennent ses coups. Petit sourire ironique de sa part, il comprend que son plan fonctionne. Je vais proposer nulle. Mais Charlotte a beaucoup d'honneur et refuse, dans le même temps, Crevette Grise Man me réprimande et me demande de penser à l'équipe. Il sait que je suis faible, quand un enfant est difficulté. Charlotte abandonne.

Martial et Édouard avaient oublié un facteur dans leur machination, les crevettes sont solides dans la durée. Morceaux de Thon Gris prenait l'avantage, Mon jeune Homard reprend l'ascendant et son adversaire lui montre comment il doit le mater. Valentin ne dit rien. Accepte la main de son opposant. 2 à 1 pour la RSS.

Martial s'aperçoit que son plan est foutu. Édouard demande une pause pour que le médecin de la maison de retraite puisse donner leurs médicaments. Nouvel essai de déstabilisation. Ce qui a failli marché face à Crevette grise Man. Martial pouvait promouvoir un pion. Mais la prise des dopants a été tardive, et il ne l'a pas bien joué. Il craque, tout comme son deuxième échiquier. Morceaux de Thon gris et Thomas gagnent leurs parties.

Le banc se reforme pour repartir, Martial pleure qu'il va porter réclamation car la météo était défavorable et que la lumière de leur salle était trop forte.

Les infirmiers présents le calment, et ramènent Orbec à 17 heures à la maison de retraite pour le souper. Une dure journée pour ces anciens qui n'ont pas démérité tout de même.

Sur la place de la mairie, les drapeaux étaient toujours en berne, et le chant de la RSS était entonné.

Quand les crevettes se mettent à jouer,

tous les plateaux se mettent à vibrer,

allez allez, allez allez,

la rivière va mater.

Le port de la nationale 4 est en vue.

 

 PS: J'attends les photos de notre Béluga

Commentaires

OPEN DE CAEN 2017 12 jours
Elian Rocher a commenté Tournoi sur la plage 13 jours
R S S vient de remporter le trophée 15 membres 14 jours
Nicolas CLAUDE est devenu membre 14 jours
Tournoi sur la plage 14 jours
Brice Aubert est devenu membre 25 jours
René METAYER est devenu membre 26 jours
thierry claude a commenté Vacances de la Toussaint 28 jours
Vacances de la Toussaint 28 jours
ronde 1 nationale 4 : nouvelles photos 28 jours
ronde 1 nationale 4 et 2 autres 28 jours
cours desmoyennes crevettes : nouvelles photos 29 jours
cours des petites crevettes : nouvelles photos 29 jours
thierry claude a commenté Le roi fou 1 mois
Le roi fou 1 mois