ronde 3

11 décembre 2016 - 18:21

Salut les bouquets

Le dimanche 4 décembre, vos valeureuses crevettes se rendaient à Flers pour la troisième ronde.

La mer était calme, les rives de l'Orne était abordables.

Le banc se retrouvait au Forum pour la confrontation. L'équipe se composait de crevette grise Yeah man (griezmann) , du jeune Homard Valentin, crevette Wallace, la sirène Marion et de votre crevette aux écailles de cuir.

 

Flers alignait une équipe solide, mais ne se doutait de notre motivation aquatique.

Crevette grise Yeah Man me signalait que mon adversaire l'avait battu, allait jouer dans l'attente d'une erreur de ma part.

 

La jeune avait beaucoup joué cette semaine entre le championnat les entrainements et un tournoi.

 

Elle tentait de poussait son chant mais ses cordes vocales ne sortait aucun son, après un quart de jeu elle donnait un cavalier. Marion tombait peu après. Flers prenait l'avantage.

 

Marion a compris son erreur, craignait déjà la colère de Notre Grand Maitre Salicoque mais elle était rassurée de savoir qu'elle allait trouver un peu de réconfort auprès de son ancien entraineur.

 

Un peu de lait chaud pour réparer ses cordes vocales et Marion sera prête pour la prochaine ronde.

 

A la première table, la crevette grise Yaeh man était aussi en difficulté. Mon jeune Homard et moi même menions une partie sûre pour le moment. Je regardais Crevette Wallace, et je voyais une goutte de sueur avec une expression de crainte sur son visage. La motivation était encore présente dans notre équipe. Thomas était serein.

 

Je me reconcentrais sur ma partie. Les cours avec les enfants sont très formateurs pour moi aussi.

Je m'appliquais à ne pas commettre de faute. Valentin aussi avait l'air serein.

 

Après deux heures de jeu, Notre capitaine au premier échiquier reprenait l'avantage. Ses antennes piquaient, repoussaient toutes les attaques. Valentin et moi étions toujours dans une partie où la moindre faute entrainerait notre perte.

 

Je n'avais pas remarqué que crevette Wallace essayait de protégeait ses écailles de son manteau, écharpe, tout ce qui pouvait lui rappelait la chaleur du sable de notre plage d'Honfleur.

La tension s'exprimait toujours sur son visage, sa main devenait un peu tremblante quand il jouait.

Sa carapace est encore fragile, je rappelle qu'il ne joue que depuis un an.

 

Après trois heures de jeu, tout basculait. Le banc de crevette sur les trois premiers échiquiers s'était reformé. Nous étions en finale gagnante. Thomas a certainement arnaqué son adversaire, c'est à ce moment là que crevette Wallace vient me voir. Il me supplie de proposer nul, le combat est trop violent. Je vois qu'une de ses antennes est brisée. Sa carapace est entaillée. Il a perdu huit kilos, il ne contrôle plus ses mains qui tremblent à chaque seconde. Je refuse la nulle, l'équipe n'a pas encore gagné. Il repart mais tiendra t il la fin de la lutte?

 

Je terrasse mon adversaire en même temps que Tomas, Valentin maitrise finale sa finale de pions et je sais qu'il gagnera dans moins d'une demi heure.

 

Crevette Wallace revient me voir. La sueur brouille sa vue. Ses tremblements donnent l'image d'un mollusque coincé sur un fil électrique. Il veut la nulle. Deuxième refus de ma part. Tout dépend de lui si Valentin fait une erreur. (j'avoue j'ai un coté taquin, car je vous le dis franchement c'était un vrai plaisir de voir Jonahtan passait par toutes les émotions. La partie qu'il jouait était plus éprouvante que les réunions parents profs qu'il connait.

Il repart au combat. Il a trois pions pour un cavalier. Sa finale peut etre gagnate. Il arrive à pousser ses pions deux trois fois. Pendant ce temps, Valentin tenait son adversairte dans ses pinces et celui demandait grâce.

 

Crevette Wallace revient pour la troisième fois, je refuse encore. Bon là on avait gagné, mais je lui expliquais que ce genre de partie qu'il faisait transformait un homme. Un homme capable d'escalader le mont blanc, d'affronter des tribus cannibales, de partir pour un tour du monde en solitaire.

 

Il était à six coups de la victoire. Un effort à chaque déplacement provoquait des tremblements encore plus intenses.

 

Quand il annonça mat, il avait perdu 29 kilos. Son teint était livide, il était au bord du coma.

 

La R S S gagnait 4 à 1.

 

J'emmenais la crevette Wallace à sa voiture, il pouvait repartir vers nos cotes honfleuraises pour soigner ses antennes et ses écailles.

La RSS prend la deuxième place du championnat exæquo avec Lisieux.

bravo à toute l'équipe

J'attends vos commentaires, et tout ce que je raconte est vrai. Si la crevette Wallace n'est pas d'accord j'ai une vidéo de son malaise final (évidement je rigole)

 

Commentaires

Staff
Stéphane Croutte
Stéphane Croutte 12 décembre 2016 18:37

Surtout ses morceaux d'antenne :)

Staff
thierry claude
thierry claude 12 décembre 2016 18:16

j'espère que Jonathan va nous montrer ses cicatrices vendredi, ça doit être impressionnant

Staff
Stéphane Croutte
Stéphane Croutte 11 décembre 2016 19:34

Encore une fois, superbe résumé du match, ça donne envie de le vivre en direct à défaut de le revivre grâce à toi.

thierry claude a commenté Vacances de la Toussaint 1 jour
Vacances de la Toussaint 1 jour
ronde 1 nationale 4 : nouvelles photos 1 jour
ronde 1 nationale 4 et 2 autres 1 jour
cours desmoyennes crevettes : nouvelles photos 1 jour
cours des petites crevettes : nouvelles photos 1 jour
thierry claude a commenté Le roi fou 6 jours
Le roi fou 6 jours
Elian Rocher a commenté ronde 1 Nationale 4 7 jours
thierry claude a commenté ronde 1 Nationale 4 10 jours
BESTIAU Team a commenté ronde 1 Nationale 4 11 jours
BESTIAU Team est devenu membre 12 jours
ronde 1 Nationale 4 13 jours
Championnat nationale 4 16 jours
Cindy NC Lelong est devenu membre 1 mois